Le problème des infrastructures sportives à Saint-Louis : une menace sérieuse pour les disciplines sportives régionales.

Le problème des infrastructures sportives à Saint-Louis : une menace sérieuse pour les disciplines sportives régionales.

Saint-Louis, berceau du sport sénégalais, fait aujourd’hui face à une crise inquiétante : le manque criant d’infrastructures sportives. Cette situation alarmante compromet gravement les performances et l’avenir de nombreuses disciplines telles que le football, le basket, l’athlétisme et bien d’autres. Jadis ville pionnière dans le domaine sportif, Saint-Louis risque de disparaître de la carte sportive du Sénégal si des mesures urgentes ne sont pas prises par les autorités.

 

Un Patrimoine Sportif en Ruine

Le stade Maître Babacar Seye (anciennement Stade Wilord), autrefois un lieu emblématique pour les rencontres sportives, est fermé depuis 2011. Ce site, au lieu d’être un centre de promotion du sport, est devenu un dépôt d’ordures et un repaire de délinquants. La dégradation de ce stade symbolise le désintérêt croissant pour l’entretien des infrastructures sportives dans la région de Saint-Louis.

De même, le stadium Joseph Gaye, qui a vu évoluer des joueurs internationaux tels que Mouhamed Diop, Ndeye Sene, Pape Mostapha Diop, Vieux Ndoye, Aminata Nar Diop, Aminata Diagne « Thiat » et Couna Ndao, est dans un état de délabrement avancé, ne ressemblant plus à un terrain de basket. Il est difficile d’imaginer que ce lieu a autrefois accueilli des compétitions de haut niveau telles que la finale aller du championnat féminin de basket. L’absence de maintenance et de rénovation transforme ce stadium en un espace inutilisable pour les sportifs.

Enfin, le stade Mawade Wade est lui aussi victime de négligence. Son état de dégradation très avancé met en péril les activités sportives qui y étaient autrefois florissantes. Sans une intervention rapide, ce stade, dont la pelouse est aujourd’hui en lambeaux, risque de signer l’arrêt de mort du sport à Saint-Louis.

 

Conséquences sur les Performances Sportives

La détérioration des infrastructures sportives a des répercussions directes sur les performances des athlètes. Sans installations adéquates pour s’entraîner, les sportifs de Saint-Louis ne peuvent pas évoluer dans des conditions optimales. Les jeunes talents, qui autrefois trouvaient dans ces infrastructures un lieu pour se développer, sont aujourd’hui privés de ces opportunités. Cette situation entraîne une baisse du niveau de compétitivité des équipes locales sur la scène nationale. Pour preuve, cette année, SLBC, qui a régné pendant une décennie dans le basket national, joue aujourd’hui les play-down. En football, la Linguère, première lauréate du football professionnel au Sénégal, peine à jouer les grands rôles dans le football local.

Un Appel à l’Action

La situation critique des infrastructures sportives à Saint-Louis nécessite une mobilisation urgente des autorités locales et nationales. Il est impératif de réhabiliter les stades et les terrains de sport pour redonner vie à cette ville qui a tant contribué à l’histoire du sport sénégalais. La revitalisation des infrastructures sportives permettra non seulement de redonner espoir aux athlètes, mais aussi de relancer la dynamique sportive régionale.

Saint-Louis, jadis fierté sportive du Sénégal, mérite de retrouver sa place sur la carte sportive du pays. Cela passera forcément par un investissement massif dans la rénovation et la construction d’infrastructures sportives modernes et accessibles. Le sport est un vecteur de développement social et économique, et il est crucial de ne pas laisser cette flamme s’éteindre. Aujourd’hui, il est clair que le manque d’infrastructures sportives à Saint-Louis est une menace sérieuse pour les disciplines sportives de la région. Il est urgent d’agir pour sauver le patrimoine sportif de cette ville et offrir aux générations futures les moyens de s’épanouir dans le sport.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *